Musées et collections

Le legs Wittert en 50 pièces


Dans Culture

Pour célébrer les 120 ans du legs exceptionnel qu’Adrien Wittert fit en 1903 à l’Université de Liège et le bicentenaire de la naissance du mécène (1823), le Musée Wittert et les fonds patrimoniaux (ULiège Library) s’associent pour vous faire découvrir, via DONum, une sélection de pièces remarquables ou insoupçonnées.

Né à Liège en 1823, Adrien Wittert consacra sa vie et l’essentiel de ses ressources financières à la constitution d’une importante collection d’art. C’est en Belgique mais également en France et en Allemagne qu’il achète des livres, des estampes, des dessins, des objets anciens et des tableaux. En 1873, il quitte Liège et s’installe à Bruxelles dans un appartement qui sera vite trop exigu. Il acquiert alors un hôtel particulier à Saint-Joose-ten-Noode, puis la demeure voisine pour abriter ses collections qui ne cessent de croître et devient baron suite au décès de son père. En 1894, sans descendant direct et soucieux que les objets qu’ils avaient passionnément rassemblés ne soient pas dispersés, il rédige son testament qui stipule : « Toutes mes collections de livres, gravures, dessins, tableaux, objets d’art appartiendront à l’État belge pour l’université de Liège ». Les termes de ce testament sont très précis et témoignent de l’attachement profond du baron à sa ville natale : « Cette donation est faite à la condition de conserver à Liège, à l’usage de tous, ces objets. Autrement, mes héritiers ou leurs descendants pourront toujours les réclamer. […] je donne à l’université de Liège, pour la ville de Liège et tous ses habitants, toutes mes collections de livres, gravures, dessins, tableaux, objets d’art. […] Comme cette donation est faite surtout pour la ville de Liège et ses habitants, je donne à tout Liégeois le droit de réclamer son exécution ». Le legs s’accompagnait également d’une rente annuelle octroyée à l’Université dans le but d’accroître et de conserver cette importante collections.

Peu après la mort du baron Adrien Wittert en 1903, l’Université de Liège entre en possession de 20 000 volumes, la bibliothèque comprenant 117 manuscrits, des incunables et des éditions anciennes ou rares, de 25 000 dessins et estampes, d’une centaine de matrices en cuivre, d’une cinquantaine de tableaux anciens et de près de 150 objets d’art et de curiosité. Conformément au souhait d’Adrien Wittert, le produit de la rente a longtemps été affecté à l’achat d’estampes, de manuscrits et de livres anciens, avant son rachat par l'État en 1938. Aujourd’hui partagées entre le Musée Wittert et l’ULiège Library, les collections du baron Wittert restent un ensemble patrimonial exceptionnel.

Accéder à la galerie DONum

Qu’il s’agisse d’estampes, de dessins, d’imprimés, d’incunables, de manuscrits ou encore de tableaux, cette galerie illustre toute la richesse du fonds Wittert, composé de plus de 45 000 pièces...

donum wittert

iconeInfo Une conférence consacrée à ce mécène se tiendra le 21 septembre 2023, dans le cadre de l’exposition Curiosités & voluptés, actuellement visible au Musée Wittert, et où plusieurs œuvres issues du legs Wittert sont exposées.

En savoir plus sur Adrien Wittert

Contacts
Musée Wittert ULiège

Tél. 04 366 56 07

E-MAIL

Partager cette news