Noyau dur des collections, le fonds d’estampes permet d'illustrer de manière très complète l'histoire de l'image imprimée en Europe. De plus, les écoles belge et liégeoise y sont représentées de manière quasi exhaustive. Aux milliers de planches du legs Wittert s’ajoutent de nombreuses pièces acquises ultérieurement.

Du XVe au XXe siècle, le musée conserve des œuvres de divers artistes tels que Albrecht Altdorfer, Andrea Mantegna, Albrecht Dürer, Jérôme Cock, Lucas de Leyde, Martin Schongauer, Jacques Callot, Francisco de Goya, Pierre-Joseph Redouté, Félicien Rops, Armand Rassenfosse, Ernest Marneff, Fernand Khnopff, François Maréchal, Joseph Bonvoisin, James Ensor, Pierre Alechinsky, Maurice Pasternak ou encore Patrick Corillon, pour ne citer qu’eux. Parmi les pièces majeures, on épinglera : l'Apocalypse d'Albrecht Dürer, la quasi-totalité de l'œuvre gravé de Rembrandt, les Grands Paysages de Pieter Bruegel, la série des Carceri d’Invenzione de Giovanni Battista Piranesi…

Notons que le musée possède également un nombre important de planches dont l’intérêt est également documentaire et historique :

  • vues topographiques ou de bâtiments, de Liège et de Belgique mais également du monde entier dont une série de vues d'optique ;
  • compositions humoristiques et caricatures (Jacques Ochs, Cham, Draner, Chaudlong, Honoré Daumier, Faustin, Paul Gavarni, André Gill, Isidore Grandville, William Hogarth, Victor Lemaître, Stop...) ;
  • affiches dont une importante collection relative au cinéma (deuxième moitié du XXe siècle) ;
  • portraits divers (XVIe - XXe siècle) notamment d'anciens professeurs et recteurs de l'Université de Liège.

En savoir plus sur les estampes du legs Wittert

Partagez cette page